Quelles différences entre gros oeuvre et second oeuvre ?

La construction ou la rénovation d’une maison passe par deux grandes étapes, à savoir le gros œuvre et le second œuvre. Si le premier consiste à la construction d’éléments structurels pour assurer la solidité du bâtiment, le second, lui, se concentre plus sur les finitions et la décoration. Découvrez leurs particularités et les différents corps de métier qui entrent en jeu.

Le gros œuvre pour la stabilité du bâtiment

Le gros œuvre et second œuvre sont deux étapes bien distinctes en termes de travaux de construction. Le gros œuvre est un véritable chantier qui permet de mettre l’édifice hors de l’eau et de l’air, et d’assurer la solidité et la stabilité de la construction face aux multiples sollicitations et charges (son propre poids, le vent, le séisme, l’inondation, etc.). C’est pendant cette étape que l’on exécute les grands travaux, en partant de l’étude du type de sol jusqu’à l’installation des portes et fenêtres. Parmi les travaux réalisés, on note le terrassement (notamment le nivellement du sol et la création de tranchées), les fondations, l’assainissement, le soubassement, l’élévation des murs (en brique, en pierre, en béton cellulaire ou en parpaing), la charpente, la toiture, ainsi que les menuiseries extérieures.

Le second œuvre pour les finitions et l’aménagement intérieur

À l’opposé du gros œuvre, le second œuvre, lui, concerne l’aménagement de l’habitation. Tous les ouvrages réalisés tournent autour des finitions en intérieur afin que le bâtiment puisse être habitable et assure le confort des habitants. Les travaux effectués sont notamment l’isolation thermique et phonique, les revêtements extérieurs (en pierre, en bardage…), les cloisons intérieurs (en plâtre, en béton cellulaire, etc.), les menuiseries intérieures, les escaliers, l’électricité, la plomberie (installation du compteur d’eau, tuyauterie…), la climatisation, la ventilation et le chauffage (au gaz, au bois, électrique, solaire…), sans oublier la peinture.

Les différents corps de métier mobilisés

Qu’il s’agisse de travaux de construction ou de rénovation, plusieurs artisans professionnels sont impliqués afin de les mener à bien. Les premiers à intervenir sont les professionnels du gros œuvre, parmi lesquels on peut citer les maçons, les charpentiers, les terrassiers, les grutiers, les couvreurs, et les menuisiers. Certains d’entre eux travaillent en même temps tandis que d’autres interviennent de manière successive. Pour ce qui est du second œuvre, on répertorie les plombiers, les carreleurs, les plaquistes, les chauffagistes, ainsi que les électriciens. Ces derniers sont appelés les « experts de la finition » et passent à l’action une fois les grands travaux terminés.

Pourquoi faire appel à un menuisier pour la maison ?
5 bonnes raisons de faire appel à un peintre professionnel pour vos travaux