La surélévation de la maison en quoi ça consiste ?

Dès lors qu’il est difficile, voire impossible, de procéder au réaménagement des combles ou bien à une extension au sol, histoire d’agrandir la surface habitable d’une maison, la surélévation de celle-ci devient alors une solution idéale qui vous permet de parvenir à cette fin. De quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les travaux à entreprendre ? Découvrez à travers cet article les essentiels concernant la surélévation de la maison.

Surélever sa maison : le principe

Surélever une maison consiste généralement à ajouter une surface habitable supplémentaire sans que vous ayez à modifier la structure, autrement dit le fondement de votre maison. Dans ce contexte, l’idée principale d’un tel projet est d’élever au moins d’un étage un immeuble, une résidence privée, un appartement, etc. Bref, un bien immobilier déjà existant. Ce type d’aménagement présente l’avantage particulier de ne pas toucher l’emprise du sol. À vrai dire, les travaux consistent dans la majorité des cas à rehausser la toiture afin d’apporter une modification à la pente du toit. Toutefois, avant de vous lancer, veuillez tout d’abord vous informer si les réglementations dans votre ville vous permettent de faire les travaux, sous peine de sanctions suite à une construction illicite.

Surélévation de la maison, les matériaux nécessaires

Deux types de matériaux sont en général utilisés pour un projet de surélévation de la maison. D’un côté, il y a la surélévation en béton qui se trouve être la plus prisée sans doute en raison de sa solidité et de sa durabilité. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour surélever les murs de votre maison. Le seul bémol de ce type de surélévation réside dans son poids qui est souvent lourd, à tel point que la structure de la maison ne peut le supporter. Dans ce sens, il vaut mieux confier les travaux à un professionnel du bâtiment afin de garantir la qualité et la pertinence de la construction. De l’autre côté, si la surélévation en béton est plus solide, celle en bois est privilégiée grâce à sa facilité d’installation et surtout à sa grande légèreté. Dans tous les cas, que ce soit une surélévation en béton ou en bois, un tel projet ne peut se faire sans l’aval de la mairie de votre ville. Autrement dit, cela nécessite l’obtention d’un permis de construire au cas où la surface ajoutée dépasse 20m2.

Les différents types de surélévation de maison

En premier lieu se trouve la surélévation classique qui consiste à surélever les murs sans pour autant changer la structure de la pente. Il s’agit plus précisément de rehausser les murs à hauteur classique. Après, vous avez le changement ou la modification de la pente qui vise à rehausser l’angle de la pente de votre maison en tenant principalement compte de l’immeuble. Le but étant de libérer de l’espace sous la toiture et par la suite de rendre viable les combles. Tout cela sans affecter ni toucher les murs porteurs ou encore le fondement du bâti.

Pourquoi faire appel à un menuisier pour la maison ?
5 bonnes raisons de faire appel à un peintre professionnel pour vos travaux